Téléchargez un extrait
(9 Mo)

"Excellent." Rock&Folk

"Un polar à la démesure théâtrale qui évoque immanquablement le cinéma deTarantino." Les Inrockuptibles

"Quintanilha a toutes les qualités : la science de l’intrigue, en forme d’engrenage, la finesse dans l’introspection psychologique et, par dessus tout, l’art du cadrage dynamique, des retours en arrière et du dialogue réaliste." Lire

"L’argument, un fait divers anodin, pourrait être sans intérêt. Il permet au dessinateur de multiplier les points de vue, de fouiller les émotions, de bousculer les personnages." France Info

"Pareil à un DJ, l’auteur jongle avec les moments suspendus, les répétitions et les coups d’accélérateur pour le plus grand plaisir du lecteur. Une fois entré dans cette batucada hypnotique, impossible d’en sortir avant d’avoir tourné la dernière page." Télérama

" le Brésilien Marcello Quintanilha distille un récit tout en tension, où l’on tremble – de rage, de peur, de douleur, d’agacement – à chaque séquence, face à des personnages impossibles à aimer [...] Une très belle découverte." Bodoi

"A coup sûr le polar de la rentrée." dBD

" Scénario cinq étoiles, intrigue tourbillonnante et ingénieusement maîtrisée, rythme absorbant, personnages et décors on ne peut plus réalistes ! Un régal !" BDCaf’ Mag

"Avec Tungstène, Marcello Quintanilha signe un polar à hauteur d’hommes, dont l’intensité montre crescendo jusqu’à la fusion finale." Casemate

"Après l’excellent Mes Chers Samedis, on va finir par croire que cet auteur brésilien sait tout faire à la perfection." Canal BD Magazine

"Un savant montage de saynètes tendues et de flash-back bien ajustés, une tranche épaisse de Brésil profond." Livres Hebdo

Tungstène
Quintanilha, Marcello
Titre original : Tungstênio (Brésil)
Traduction de Christine Zonzon et Marie Zeni, lettrage Studio Sylvie C.

Salvador de Bahia, Brésil, de nos jours. Les chemins de quatre habitants de la ville vont se croiser au pied du Fort de Notre-Dame de Monte Serrat, à l’occasion d’un fait divers. Cajù, un dealer à la petite semaine en galère, monsieur Ney, militaire à la retraite complètement névrosé et Richard, policier réputé mais mari exécrable en passe de se faire quitter par sa femme, Keira, se retrouvent tous impliqués dans un incident d’apparence anodine, mais qui va vite dégénérer en une situation dramatique.
Tungstène est un polar d’une maîtrise confondante. Dans ce petit bijou noir, véritable mécanique de précision, les histoires des principaux protagonistes sont inextricablement liées les unes aux autres. Confrontés à une crise, ils se retrouvent poussés dans leurs retranchements, sur le point d’atteindre le point de rupture (le tunsgtène étant le métal ayant le plus haut point de fusion).

Empruntant à la fois aux codes narratifs et visuels du comics, de la bd franco belge et du manga, Marcello Quintanilha met en scène avec maestria ce récit alternant scènes d’actions débridées et questionnements intérieurs, avec en toile de fond la réalité du Brésil d’aujourd’hui.

Fauve Polar Festival d’Angoulême 2016
Finaliste Grand Prix de la critique ACBD 2016
Sélection Prix de la BD FNAC 2016
Sélection Prix BD Quais du Polar 2016

Informations
Parution le lundi 24 août 2015

Format : 17x24 cm, broché
186 pages n&b
Prix de vente : 20 euros
ISBN : 978-2-36990-215-7

Marcello Quintanilha est né en 1971 à Niterói (État de Rio de Janeiro). Autodidacte, il commence sa carrière de dessinateur en 1988 dans la bande dessinée d’horreur, puis travaille dans le dessin animé pendant une dizaine d’années. Il devient ensuite illustrateur pour de nombreux magazines et journaux brésiliens, et publie son premier livre en 1999, "Fealdade de Fabiano Gorila" d’après la vie de son père, joueur de football professionnel dans les années 1950.
En 2002, il signe avec les éditions du Lombard pour réaliser les dessins de la série "Sept Balles pour Oxford" sur des textes de Jorge Zentner et Montecarlo (sept albums publiés à ce jour). En 2009, le recueil de nouvelles "Mes Chers samedis" (Sábado dos Meus Amores) est publié au Brésil, suivi de "Almas Publicas" en 2011 (à paraître chez çà et là). Son premier roman graphique, "Tungstène", publié en 2015 en France aux éditions çà et là, a remporté le Prix du Polar au Festival d’Angoulême 2016. Marcello Quintanilha a reçu de nombreux autres prix, notamment à la Biennale internationale de bande dessinée de Rio de Janeiro en 1991 et 1993. Son recueil "Mes chers samedis" a remporté le prix du meilleur dessinateur HQ Mix en 2009.
Depuis 2002, il habite et travaille à Barcelone. Son prochain roman graphique, "Talc de Verre", paraîtra en août 2016 aux éditions çà et là.