Téléchargez un extrait
(1 Mo)

" Mes Chers Samedis présente un Brésil bigarré, mélangé, métissé, blond, blanc, noir, mulâtre, superstitieux, évangéliste et vaudou, naïf et malchanceux. L’album compile des historiettes, des petites nouvelles en BD. Parfois, une seule page suffit, ailleurs il en faut une vingtaine, colorées, vigoureuses, grimaçantes et réalistes, avec des cases aux cadrages délirants, vertigineux, pour dire le Brésil des petites gens des villes et de la côte. " France Info

" Quintanilha nous plonge dans la réalité souvent surprenante du pays auriverde grâce à son style réaliste aux couleurs vives." Que Tal Paris

" Parce qu’ils sont tous empreints d’une douce nostalgie, ces récits donnent corps à un Brésil peut-être parfois fantasmé hors de ses frontières." 20 Minutes

" Des histoires banales, du quotidien, mais qui lèvent un coin du voile nous cachant l’âme ou plutôt les âmes brésiliennes." Books

" Une comédie de mœurs burlesque et haute en couleurs" Zoo

" On n’a pas l’impression de lire les histoires ordinaires d’hommes et femmes qui ne le sont pas moins, non, on vit littéralement au côté de ces brésiliens, on trinque avec eux, on s’énerve pareil, on jure comme des charretiers à leur côté." Casemate

Mes chers samedis
Quintanilha, Marcello
Titre original : Sábado dos Meus Amores
Traduction de Christine Zonzon et Marie Zeni

Publié en 2009 au Brésil, Mes Chers Samedis est le premier recueil d’histoires courtes de Marcello Quintanilha, auteur et illustrateur brésilien très actif depuis ses débuts en 1988 pour des magazines et la presse brésilienne. Avec Mes Chers Samedis, il brosse le portrait de personnages issus des classes populaires brésiliennes, à travers quatre nouvelles étalées entre le début des années 1950 et la toute fin des années 1970. Au fil des histoires, il met en scène un amateur de football superstitieux habitant un bidonville de Rio et qui établit un rite pour faire gagner systématiquement son équipe favorite, un manutentionnaire travaillant dans un marché de fruits, mais déséquilibré mental et menacé de licenciement, un pêcheur du Nordeste s’improvisant professeur d’histoire pour les beaux yeux d’une jeune femme et enfin un employé de cirque dans la région de São Paulo qui se retrouve dans une très mauvaise posture suite à ses fanfaronnades.
Marcello Quintanilha s’inspire de la commedia dell’arte et des tragi-comédies italiennes des années 1960 et retrouve la verve de ces films aux personnages haut en couleurs, rehaussée par des dessins aux couleurs flamboyantes. La parution de Mes Chers Samedis sera suivie en fin d’année du nouveau roman graphique de Marcello Quintanilha, Tungstène.

Informations
Parution le vendredi 13 mars 2015

Format : 21x28 cm, cartonné
64 pages couleurs
Prix de vente : 16 euros
ISBN : 978-2-36990-209-6

Marcello Quintanilha est né en 1971 à Niterói (État de Rio de Janeiro). Autodidacte, il commence sa carrière de dessinateur en 1988 dans la bande dessinée d’horreur, puis travaille dans le dessin animé pendant une dizaine d’années. Il devient ensuite illustrateur pour de nombreux magazines et journaux brésiliens, et publie son premier livre en 1999, "Fealdade de Fabiano Gorila" d’après la vie de son père, joueur de football professionnel dans les années 1950.
En 2002, il signe avec les éditions du Lombard pour réaliser les dessins de la série "Sept Balles pour Oxford" sur des textes de Jorge Zentner et Montecarlo (sept albums publiés à ce jour). En 2009, le recueil de nouvelles "Mes Chers samedis" (Sábado dos Meus Amores) est publié au Brésil, suivi de "Almas Publicas" en 2011 (à paraître chez çà et là). Son premier roman graphique, "Tungstène", publié en 2015 en France aux éditions çà et là, a remporté le Prix du Polar au Festival d’Angoulême 2016. Marcello Quintanilha a reçu de nombreux autres prix, notamment à la Biennale internationale de bande dessinée de Rio de Janeiro en 1991 et 1993. Son recueil "Mes chers samedis" a remporté le prix du meilleur dessinateur HQ Mix en 2009.
Depuis 2002, il habite et travaille à Barcelone. Son prochain roman graphique, "Talc de Verre", paraîtra en août 2016 aux éditions çà et là.