Le remarquable et stupéfiant Monsieur Léotard
Campbell, Eddie Best, Dan
Titre original : The amazing remarkable Monsieur Leotard (Angleterre)
Traduction de Martin Richet

Le très athlétique Jules Léotard, né en 1838 et mort en 1870, est l’inventeur du trapèze volant et plus particulièrement de la voltige entre deux trapèzes. Il portait le maillot collant inventé pour ses besoins, nommé depuis le « léotard  » et utilisé par les hommes en gymnastique artistique. Bien qu’il donne son nom à la bande dessinée d’Eddie Campbell et Dan Best, Jules Léotard meurt dès la page treize du récit suite à un accident de voltige. Entre alors en scène son jeune neveu, Étienne, qui prend l’identité de son célèbre oncle ainsi que la direction de son bigarré cirque itinérant. À partir de cet instant, la vie d’Étienne prend une tournure surréaliste au fil de ses déplacements en compagnie de cette troupe de cirque unique en son genre, peuplée de personnages ayant une très forte ressemblance avec les super-héros des temps modernes. Les membres de la petite équipe vont vivre des aventures rocambolesques à travers l’Histoire ; le siège de Paris par l’armée prussienne, l’exposition universelle de 1889, le vol de la Joconde, le naufrage du Titanic...
Entre Les Aventures du Baron de Münchhausen et les Marvel comics, Le remarquable et stupéfiant M. Léotard est un jubilatoire récit picaresque peuplé de proto-super-héros dans cette Europe à l’aube du XXe siècle.

Informations
Parution le vendredi 21 octobre 2016

Format : 17x24cm, relié
136 pages couleurs
Prix de vente : 20 euros
ISBN : 978-2-36990-230-0

Eddie Campbell est né en 1955 à Glasgow en Écosse. Il commence sa carrière d’auteur de bandes dessinées à la fin des années 70 au sein de la scène indépendante anglaise. Il collabore à la plupart des fanzines de l’époque, dont Fast Fiction ! , Gag ! ou Flick dans lesquels il publie notamment les premières histoires courtes de son alter ego Alec MacGarry.

En 1986, il quitte l’Angleterre pour s’installer avec sa femme en Australie. A partir de la fin des années 1980 il participe à de nombreux magazines publiés par des éditeurs anglais et américains comme Knockabout , Fantagraphics ou Dark Horse Presents et crée le personnage de la série "Bacchus" qu’il utilisera pendant près de 15 années.

En 1995, il crée sa propre structure d’édition, Eddie Campbell Comics , où il publiera l’intégrale de la série "Bacchus" ainsi que les quatre volumes de la série "Alec" (qui seront publiés en France chez çà et là entre 2007 et 2011). En 1989 avait débuté dans le magazine Taboo la parution de "From Hell" avec Alan Moore au scénario et Eddie Campbell au dessin. Après de nombreuses péripéties, les dépôts de bilans de deux éditeurs et près de dix années de parution irrégulière, le recueil de l’intégrale de "From Hell" deviendra l’un des plus grands succès du roman graphique aux États-unis et sera adapté en film en 2001.

L’œuvre de Eddie Campbell a été récompensée par de nombreux prix à travers le monde. ll a notamment reçu des Eisner et Harvey Awards ainsi que le Prix de la Critique du Festival d’Angoulême pour "From Hell" avec Alan Moore en 2001. L’intégrale des "Alec", publiée en 2011 chez çà et là, était en Sélection Officielle du Festival d’Angoulême 2012.


Dan Best a écrit des scénarios pour Dark Horse Comics (The Amazing Adventures of the Escapist), pour l’anthologie DeeVee publiée par Top Shelf ainsi que pour de nombreuses publications australiennes. Il est associé dans un grand cabinet d’avocats australien et vit avec sa femme et ses deux filles dans sa ville natale, Ipswich dans le Queensland.