Téléchargez un extrait
(2.3 Mo)

« Une des œuvres les plus marquantes de cette voix unique et irremplaçable, le véritablement splendide Harvey Pekar... magnifiée par les illustrations impeccables et poignantes de Joseph Remnant. » Extrait de l’introduction de Cleveland par Alan Moore

« Un must pour tous les amateurs de romans graphiques, de culture américaine et d’histoires locales. » - Booklist

‎« Le plus souvent pertinent et n’hésitant pas à se dévoiler sans aucune complaisance, Pekar retrace 70 ans de l’histoire contemporaine, à travers les yeux d’un pessimiste maussade mais talentueux…. Remnant apporte une vie intense à cette histoire très personnelle avec sa propre inclinaison pour le charme de l’ordinaire. Cleveland restera comme l’un des ouvrages incontournables de l’oeuvre de Harvey Pekar. » - Publishers Weekly

Cleveland
Pekar, Harvey Remnant, Joseph
Titre original : Cleveland
Traduction de Jean-Paul Jennequin Lettrage de Hélène Duhamel

Décédé en juillet 2010, Harvey Pekar est l’un des pionniers de l’autobiographie en bande dessinée avec sa série American Splendor. Cleveland est le dernier projet auquel il a participé avant sa mort. Entièrement écrit par Pekar et dessiné par Joseph Remnant, Cleveland comporte une première partie consacrée à l’histoire de la ville de Cleveland, l’autre moitié est purement autobiographique, Harvey Pekar y retraçant son histoire dans cette ville où il a passé toute sa vie. Pekar décrit des événements historiques : le gain des World Series par l’équipe de baseball locale, l’incendie de la rivière Cuyahoga ou encore l’histoire de grandes figures de la ville. Mais il retrace également les grands moments de sa vie à travers des sites marquants de Cleveland, et donne la parole à des acteurs habituels de American Splendor, comme Toby le Nerd ou encore sa propre femme, Joyce Brabner.
Cleveland est une véritable lettre d’amour à cette ville qui fut la muse de Harvey, un magnifique témoignage sur la grandeur et le déclin d’une grande ville industrielle. C’est aussi le livre-testament d’un grand auteur, magnifiquement servi par Joseph Remnant, jeune et talentueux dessinateur qui se classe d’entrée de jeu parmi les principaux illustrateurs associés à Pekar.

Informations
Parution le vendredi 21 septembre 2012

Format : 18,5x25,5 cm, broché
128 pages N&B
Prix de vente : 17 euros
ISBN : 978-2-916207-75-9

Harvey Pekar est né en 1939 à Cleveland dans une famille de commerçants issus de la communauté juive d’Europe de l’Est, il grandit avec le yiddish comme langue maternelle. En 1966, il commence à travailler aux archives d’un hôpital de Cleveland. Autodidacte et grand lecteur il suit avec ferveur l’éclosion de la bande dessinée underground, et sa rencontre avec Robert Crumb à la fin des années 60 le convainc de se lancer dans l’écriture d’histoires autobiographiques. Il commence à auto-éditer American Splendor en 1976. Le relatif succès de la série au début des années 80 et le style ultra polémique de Harvey Pekar lui permettent de devenir l’un des participants réguliers de la plus grande émission de talk-show aux Etats-Unis:Late Night with David Letterman. Il se fait débarquer suite à des remarques acerbes à propos de la société General Electric (propriétaire de la chaîne NBC qui diffusait l’émission). Harvey Pekar continue ensuite de publier American Splendor, tout en ayant une activité de journaliste free lance pour la presse et la radio, spécialisé dans son domaine de prédilection : le jazz. En 1995 il co-écrit avec sa femme Joyce Brabner un roman graphique sur son combat contre le cancer, Our Cancer Year.

Harvey Pekar est décédé en juillet 2010 à Cleveland. Il avait pris sa retraite 2001, après avoir travaillé 35 ans dans le même hôpital de Cleveland. Il a toujours continué d’écrire des chroniques de livres, de disques ainsi que des nouvelles pour American Splendor.


Joseph Remnant est né en 1982. Artiste et illustrateur, il vit et travaille à Los Angeles.
On peut croiser ses dessins dans Arthur Magazine, Juxtapox, Le New York Times. Il est également le créateur de la série Blindspot.
Avant d’illustrer Cleveland, il a souvent collaboré avec Harvey Pekar dans Smith Magazine.