Téléchargez un extrait
(3.9 Mo)

Commandez le livre à votre libraire

"Avec son dessin remarquablement détaillé, hérité directement de l’underground américain des années 70, Déplacement est un thriller d’anticipation complexe et intriguant." Les Inrockuptibles

"Un space opera déjanté." Bodoï

"Un premier tome dense et ambitieux." Casemate

Déplacement, vol.1
Cotter, Joshua
Titre original : Nod Away (Etats-Unis)
Traduction de Philippe Touboul, lettrage de Hélène Duhamel

Dans un futur proche, la Terre est surpeuplée et ses ressources s’épuisent rapidement. La navette spatiale Dawn Aquila est développée afin de permettre à une petite équipe de lancer la colonisation d’une planète habitable dans un système planétaire proche. La navette transportera également un « portail » qui permettra de voyager instantanément de l’ancienne Terre jusqu’à ce nouvel Eden. Parallèlement à la mise en place de ce projet, Internet a connu de profonds bouleversements et est désormais accessible télépathiquement par les 2/3 de la population mondiale, grâce à un serveur central. Mais peu avant le début du récit, la population terrestre, horrifiée, apprend que ce « serveur » est en fait un enfant. Un projet alternatif de serveur électronique est alors développé à bord de la deuxième Station Spatiale Internationale où la navette Dawn Aquila est amarrée. Quelques mois après l’arrivée à bord de la station de l’un des scientifiques impliqués dans ce projet, Melody McCabe, des tests de fonctionnement du portail provoquent un accident et l’intrusion d’une créature inhumaine dans la station.
Space opera très ambitieux, Déplacement navigue entre le cyberpunk de William Gibson, la SF psychédélique de K Dick, avec une petite pincée de Lovecraft. Joshua Cotter entame un récit au long cours mêlant aventures et réflexions existentielles dans ce premier volume d’une série qui en comptera sept.

Informations
Parution le jeudi 22 octobre 2015

Format : 18x25cm, broché
240 pages n&b
Prix de vente : 22 euros
ISBN : 978-2-36990-217-1

Joshua Cotter est né en 1977 quelque part dans le fin fond du Missouri. Il a grandi dans la ferme de ses parents, à 3 km de Barnard, village de 234 habitants. Il suit un cursus artistique au Art Institue de Kansas City, puis devient designers d’auto-collant avant de se lancer dans l’illustration pour des journaux alternatifs locaux, puis et de créer un strip pour le Kansas City Star. En 2000 il commence à publier des mini comics. En 2003, il débute Les Gratte-Ciel du Midwest sous forme de fanzine et remporte le Isotope Award. L’éditeur AdHouse Books lui propose ensuite de publier le livre, qui sortira en 2008 aux États-Unis puis en 2011 chez çà et là.