Téléchargez un extrait
(966.6 ko)

" Une BD magistrale, belle comme une fresque de Diego Rivera, mais qui plonge le lecteur dans un pays ultraviolent en ne dissimulant rien de la réalité sociale la plus crue." BOOKS

Ruines
Kuper, Peter
Titre original : Ruins (Etats-Unis)
Traduction de François Peneaud

Ruines est le cinquième ouvrage que Peter Kuper publie chez çà et là. Il met en scène deux trentenaires new-yorkais, qui vont tenter de sauver leur couple au bord de l’implosion en venant passer une année sabbatique à Oaxaca, une petite ville provinciale mexicaine. George et Samantha se retrouvent confrontés à une double crise : celle de leur relation affective, et la crise politique que connaît la ville au moment où des manifestations d’enseignants sont violemment réprimées par le gouverneur local. En fil rouge de ce récit et symbole de cet aller sans retour pour l’un des protagonistes, Peter Kuper suit la migration d’un papillon monarque depuis les États-Unis jusqu’à la région d’Oaxaca pour se reproduire, un parcours de plus de 4000 km qui est aussi l’occasion pour l’auteur de montrer les ravages causés par l’homme sur son environnement.

Peter Kuper s’inspire largement des deux années qu’il a passées avec sa femme dans la ville d’Oaxaca, au sud du Mexique, et du soulèvement populaire dont ils furent témoins en 2006. Ruines capte magistralement les ombres et la lumière d’un pays à la fois soumis à d’énormes tensions internes et fermement ancré dans son histoire et sa culture, tissant ensemble drames personnels, politiques et écologiques, dans un
portrait passionnant de la vie au sud du Rio Grande.

Prix Millepages 2015
Eisner Award 2016, Meilleur roman graphique

Informations
Parution le lundi 23 novembre 2015

Format : 18x26cm, relié
330 pages couleurs
Prix de vente : 28 euros
ISBN : 978-2-36990-220-1

Né en 1958 à Cleveland (États-Unis), Peter Kuper est l’auteur de nombreux ouvrages de bande dessinée portant un regard critique sur la société américaine. Il est notamment l’auteur de Sticks and Stones et Le System pour lequel il a été nominé aux Eisner Awards en 1997 et 1998. Peter Kuper collabore fréquemment avec The New Yorker, Libération et Time Magazine. Depuis 1996, il est également le dessinateur attitré de la série Spy vs Spy publiée dans le mensuel MAD Magazine. Peter Kuper enseigne la bande dessinée à la School of Visual Arts de New York depuis plus de 25 ans ainsi qu’à l’université de Harvard. Il vit à New York avec sa femme et sa fille.