"Un très bon premier roman graphique " page des libraires

"S’il se lit d’une traite, cet épais volume apprendra aussi beaucoup au lecteur occidental." Lire

"Un témoignage comme il en existe peu" Bd-sanctuary

"un roman graphique ambitieux et fort bien construit" D’une berge à l’autre


Formose
Lin, Li-Chin
Titre original : Formose

Au delà de l’affaire des frégates, Taïwan nous évoque en général peu de chose au regard de la complexité de son histoire et de sa culture. Li-Chin Lin, née en 1973 dans la campagne taïwanaise, et qui vit en France depuis dix ans, nous raconte son histoire. Elle aborde avec franchise et beaucoup de recul son enfance, tiraillée entre la culture de sa famille (ses grands parents parlent le japonais, souvenir des colonisateurs et langue honnie par le régime), ses envies (l’attrait du manga), et la doxa officielle. Elle montre comment le régime dictatorial du Kuomintang qui dirige l’île d’une main de fer quasiment sans interruption depuis l’arrivé de Chiang Kaï-Chek, pratique un endoctrinent quotidien de la population taiwanaise en générale et des enfants en particulier... Confrontée dès son plus jeune âge aux contradictions du régime, Li-Chin Lin appartient à la génération marquée par le soulèvement de Tian’anmen, qui sera amenée à remettre en question le culte de la personnalité de CKC et le parti unique. Son regard toujours révolté sur la corruption et les ambiguïtés qui gangrènent la société taïwanaise se combine avec un dessin influencé par les codes du manga, et une imagination graphique débridée.

En janvier 2012 se sont tenues les élections présidentielles et législatives à Taïwan. Le Président sortant et candidat du Kuomintang, Ma Ying-Jeou, a été réélu avec 51% des voix.

Prix Littéraire des Lycéens de la Région Île-de-France 2012

Informations
Parution le mercredi 23 novembre 2011

Format : 17x24 cm, broché
256 pages N&B
Prix de vente : 22 euros
ISBN : 978-2-916207-62-9

Li-Chin LIN est née à Taïwan en 1973. Après des études en histoire à Taïwan et une brève expérience professionnelle dans une société d’import/export , elle choisit de devenir illustratrice etquitte l’île pour faire des études artistiques en France à l’École Supérieure de l’Image d’Angoulême, puis à l’école d’animation La Poudrière à Valence. Elle réalise des courts métrage d’animation puis se lance dans la bande dessinée à partir de 2002 en collaborant à de nombreux fanzines et réalise en parallèle deux livres pour enfants pour un éditeur de Taïwan. Elle anime régulièrement des ateliers de bande dessinée pour collégiens. "Formose" est son premier roman graphique, il a reçu le Prix Littéraire des Lycéens de la Région Ile-de-France en 2012.
Li-Chin vit à Valence où elle travaille sur son prochain roman graphique, "Fuda-Fudak" en partie consacré à une ethnie aborigène de Taïwan.