Téléchargez un extrait
(1.2 Mo)

" Duncan le Chien prodige est d’une ambition rare... Juste et sensible, Adam Hines n’est jamais démonstratif. Il fait preuve d’une créativité sans limites dans le graphisme et la mise en scène." Les Inrockuptibles

" D’une générosité à couper le souffle" Casemate

" Sombre et ténébreux à la fois dans sa forme, avec ses pages d’un étrange sépia, et dans son fond, l’ouvrage d’Adam Hines mérite l’attention. " Direct Matin

" Duncan, le chien prodige est le premier volet d’une série ambitieuse, qui risque bien d’en scotcher plus d’un" BD Gest

" Une bande dessinée métaphysique fleuve, touffue et hypnotique, de laquelle on ne sort pas indemne." Bodoï

" Duncan est l’un des meilleurs albums de l’année " dBD

" Adam Hines propose avec Duncan le chien prodige l’un de ces ouvrages qui font date. " Zoo

" Cette BD ultrapoétique en noir et blanc mélange les voix, les techniques, les modes de narration dans un élan à la foi foutraque et complètement grisant. " Rue89

" Une expérience de lecture mémorable. " Canal BD

"Multipliant les voix et les histoires, incorporant croquis, schémas, collages et bribes de textes, l’auteur ne s’épargne aucune expérimentation formelle : pourtant, jamais ces procédés n’apparaissent gratuits ou ne viennent barrer la route à l’émotion. Duncan, le chien prodige est une bande dessinée aussi splendide qu’intelligente." OpenMag

" L’un des romans graphiques les plus ambitieux de ces dernières années " Publishers Weekly

" Le meilleur roman graphique de l’année " Time

Duncan le chien prodige, saison 1
Hines, Adam
Titre original : Duncan the wonder dog, show one
Traduction de Fanny Soubiran et Martin Richet

Que se passerait-il si les animaux pouvaient parler ? Que nous diraient-ils ? Comment réagiraient-ils à leur condition ?

L’histoire de Duncan se déroule dans un monde identique au nôtre, sauf que tous les animaux peuvent parler depuis l’Antiquité. Les humains dominent toujours la planète, mais de nombreuses bêtes ne sont pas satisfaites de cette situation et de leur relation déséquilibrée avec l’espèce humaine.
Le personnage principal, l’agent du FBI Jack Hammond, enquête sur un attentat commis par un macaque psychotique membre d’une organisation terroriste animale qui a fait exploser une énorme bombe dans une université californienne, tuant des centaines d’étudiants. L’enquête fait ressurgir des souvenirs de Hammond, gravement blessé lors d’une précédente rencontre avec les terroristes... Parmi les autres protagonistes, on trouve Aron Vollman, un politicien humain qui manœuvre contre les bêtes, Voltaire, richissime mandrill en couple avec une journaliste humaine, mais également de nombreux animaux de tous les points du globe, qui livrent leurs réflexions sur leurs conditions de vie, dans l’attente d’un mystérieux chien mi-homme, mi-bête, Duncan.

Duncan est à la fois un habile et passionnant thriller d’anticipation et une réflexion poétique et politique sur la condition humaine, sur les relations de l’homme à la nature et au reste du règne animal. Chaque case de cet étonnant roman graphique de 400 pages est une pièce d’un énorme puzzle visuel et narratif. Duncan est un assemblage d’histoires dans l’histoire, d’histoires par dessus d’autres histoires (parfois littéralement) et d’anecdotes qui ne sont pas toujours directement liées mais qui forment un tout. Avec Duncan, Adam Hines se positionne comme un auteur avec lequel il faudra compter.

Prix du meilleur roman graphique 2010 du L.A. Times
Lynd Ward Graphic Novel Prize 2010

Informations
Parution le jeudi 15 novembre 2012

Format : 21x28 cm, relié
400 pages N&B
Prix de vente : 32 euros
ISBN : 978-2-916207-78-0

Adam Hines est né en 1984 à Chicago (États-Unis).
Après une enfance et des études généralistes dans une banlieue de l’Illinois, il s’inscrit au Pasadena Art Center en illustration, mais il abandonne après quelques semaines. Il a commencé à concevoir Duncan en 2002, à l’âge de 18 ans et il a terminé les dernières pages du premier volume en 2010. Il prévoit de réaliser les huit prochains volumes sur les vingt-cinq prochaines années (la parution du volume 2 étant prévue en 2014).
Parmi ses influences il cite évidemment Chris Ware, mais également des auteurs plus surprenants de la part d’un jeune auteur américain, comme Edmond Baudoin, Dominique Goblet, Naoki Urasawa, Vincent Fortemps et Pierre Duba.
Adam Hines vit en Californie du sud. Duncan le chien prodige est son premier livre.