Téléchargez un extrait
(912.1 ko)

« De ces destins entrelacés, le trait expressionniste de Leela Corman tisse un récit-miroir qui raconte aussi la misère sociale et le poids des conventions. Plongée de l’histoire de la libération féminine, Dessous bouleverse par son humanité. » - Le Monde

« A l’instar d’un dessin en noir et blanc très expressif, d’une virulence enjouée dans la caricature, les drames vécus par les deux héroïnes, mais aussi leur rebellion instinctive contre les interdits et les préjugés, sont décrits avec une éloquence abrasive. » - Télérama

« Ce livre vous attire par sa malice et sa sensualité... avant de vous mordre le tuchus ! Dessous cumule l’énergie d’Almodovar et la gravité de Dostoïevski, en racontant le destin de deux jumelles à la fois charmantes et compliquées. J’ai adoré. » Craig Thompson, auteur de Habibi

« Captivant... une histoire triste et douce, illustrant la difficulté de la vie au début du vingtième siècle à travers les yeux d’une sous-culture spécifique... Leela Corman n’a jamais peur de montrer la dureté dans son récit et ses illustrations, mais elle le fait avec grâce. Dessous (Unterzahn) est une lecture pleine de sens. » - Baltimore City Paper

 « Historiquement documenté et esthétiquement attirant... des illustrations densément encrées dépeignent magnifiquement des détails historiques et les rumeurs de Hester Street au fur et à mesure que le temps s’écoule. Leela Corman montre comment les similarités entre les deux sœurs se transforment en fossé en grandissant. Le texte, assaisonné de Yiddish, et les illustrations détaillées avec éloquence fusionnent pour faire de ce livre un bon choix pour les amateurs de Miss Pas touche de Hubert et Kerascoet ». - Booklist

« Leela Corman retrace avec grâce l’effort des deux jeunes femmes pour garder le contrôle sur leur corps dans un monde imprévisible et parfois violent. Elle agrémente ses superbes dessins en noir et blanc de détails historiques, en particulier pour ce qui concerne les vêtements et les scènes de rue... l’histoire des combats de Fanya et Esther est magnifiquement dessinée et impossible à oublier. » - Publishers Weekly

« Une des plus belles surprises de la rentrée ! » - Rue89.com

Dessous
Corman, Leela
Titre original : Unterzakhn
Traduction de Jean-Paul Jennequin Lettrage de Hélène Duhamel

Dessous décrit la vie tumultueuse de deux sœurs issues de la communauté juive dans le Lower East Side de New York du début du 20ème siècle.
Esther et Fanya sont deux sœurs jumelles, nées en 1900 dans ce quartier presque exclusivement composé d’immigrants en provenance d’Europe de l’Est et fraîchement débarqués aux États-Unis. Leur mère tient un atelier de confection et trompe allègrement son mari, un homme effacé. Les deux sœurs s’éloignent du giron familial dès l’adolescence, Fanya commence à travailler pour une avorteuse qui fera son éducation scolaire et politique. Esther, fascinée par des danseuses d’un théâtre burlesque local y prend des cours de danse tout en travaillant comme bonne à tout faire dans la maison close attenante. Les chemins des deux sœurs pourtant très liées l’une à l’autre vont progressivement diverger, Esther devient rapidement à la fois danseuse et prostituée, sous le nom de Delilah, connaît un grand succès auprès de la gente masculine fortunée et devient une actrice célèbre. Fanya va prendre la relève de l’avorteuse, et s’enfoncer dans la précarité, refusant de se marier avec son ami d’enfance, Sal.
Avec Dessous, Leela Corman décrit les difficultés de cette population immigrante du début du 20ème siècle à la veille de la grande dépression, mais brosse surtout le magnifique portrait de deux femmes libres.

Prix Millepages 2013
Sélection Prix Artémisia 2013

Informations
Parution le jeudi 23 août 2012

Format : 18,5x23,5 cm, broché
208 pages N&B
Prix de vente : 20 euros
ISBN : 978-2-916207-74-2

Leela Corman est née en 1976. Elle a étudié la peinture, l’illustration et le graphisme dans une école d’art du Massachusetts.
Aujourd’hui, elle travaille pour le New-York Times, New-york press, Rescue Magazine et beaucoup d’autres et elle est également danseuse du ventre. "Dessous" est son premier roman graphique,